Alexandre Naud

Après une formation en archéologie, j’ai débuté une maitrise avec une spécialisation en géomatique. Mon projet m’a rapidement amené à traiter et à générer des bases de données. Ayant été recruté en 2018 au ministère de la Culture et des Communications par la Direction du patrimoine dans le but d’initier une réflexion ontologique en archéologie, je cumule depuis des connaissances en gestion de BD, en modèle ontologique et en données ouvertes et liées. J’œuvre maintenant à titre de conseiller en développement culturel numérique et suis plus particulièrement responsable des dossiers en lien avec la standardisation et l’exploitation des données pour l’ensemble des secteurs culturels.

Haut de page